LA REVUE DU CATALYSEUR - Récap' des actus du mois

05/12/2022
Autre

Chaque mois, Le Catalyseur vous fait une sélection des informations les plus marquantes du mois. Retour sur l'actualité du mois de novembre.

Après des licenciements chez Meta (Facebook), Snap, Twitter, Stripe, Uber ou encore Salesforce, Amazon pourrait renvoyer près de 10 000 employé·e·s à travers le monde. Si cette info était confirmée, il s'agirait du plus grand plan social mis en place par le géant américain et porterait le nombre de licencié·e·s de la Tech à 130 000.

Plébiscités il y a encore peu de temps, les géants de la Tech mondiale sont en perte de vitesse ces dernières semaines. Assiste-t-on à la fin de l'âge d'or de ces entreprises ?

L'Union Européenne a récemment adopté le nouveau programme régional Occitanie Feder-FSE+ 2021-2027. Au total, ce sont 829 millions d'euros qui vont être débloqués au profit des entreprises, collectivités et associations d'Occitanie. 

Ces fonds devraient permettre de boucler le financement de nombreux projets -innovation, numérique, transition énergétique, etc.- sur le territoire.

La précédente enveloppe (2014-2020) s'élevait à 337 millions d'euros et avait permis de financer 2600 projets.

Les chiffres des levées de fonds de la French Tech sont tombés : au mois d'octobre les startups tricolores ont levé 919,8 millions d'euros. Au total, 76 entreprises ont finalisé leurs levées.

Comme pour le mois de septembre, les secteurs de la mobilité et de l'industrie du futur sont largement en tête.

Après le Green20 (pour l'environnement), l’Agri20 (pour l'agriculture), et le DeepNum20, la Mission French Tech lance Health20, un programme d’accompagnement destiné à accompagner les startups du domaine de la santé.

Objectif : marcher dans les pas de Doctolib et devenir un champion de la HealthTech.

Au total, 20 startups vont ainsi pouvoir bénéficier de l'accompagnement de la Mission French Tech.

On continue dans la Tech et on va maintenant parler Tech à impact. Selon la troisième édition du Mapping réalisé par France Digitale et Bpifrance, on dénombre désormais 1074 startups dites "à impact" sur le territoire.

C'est une nette progression en comparaison à l'année dernière où l'on en recensait 840 (+21%).

Ces entreprises qui oeuvrent pour le bien commun emploient 30 000 personnes et ont levé près de 8,3 milliards d'euros depuis leur création.

Puisque l'on parle de startups à impact, Toulouse souhaite développer ces entreprises d'un nouveau genre sur sa métropole.

En effet, la French Tech Toulouse vient de lancer son programme "Tech à Impact", qui prévoit l'accompagnement d'une centaine de startups pendant huit mois.

Startup Blink a sorti son étude sur le classement des 30 meilleures villes pour les startups en France, et surprise, il y a du mouvement !

Ainsi, on retrouve Toulouse à la seconde place de ce classement, juste derrière Paris !

Si la France possède autant de villes de qualités pour les startups, c'est surtout grâce à son offre en terme de coworking.

Depuis quelques mois, et avec l'arrivée du travail en "hybride" pour de nombreux salariés, le marché du coworking est reparti en flèche dans l'héxagone.

D'ici peu, ces espaces pourraient regrouper 20% du parc de bureaux !

De plus en plus répandus dans le monde des startups, les incubateurs ont pour vocation d'aider et d'accompagner les porteur·se·s de projet dans le développement de leur entreprise.

Les incubateurs académiques, encore peu démocratisés, commencent à se faire une place au sein de l'écosystème. Si bien, qu'ils sont désormais un argument indispensable pour une grande école si elle veut attirer de futur·e·s élèves.

Enfin, on clôture cette revue de presse sur une info que l'on voit bien trop souvent : la place des femmes dans la Tech. Et plus précisément aux postes de direction des entreprises de la Tech.

Viusiblement, cet écosystème reste peu paritaire, puisqu'on ne dénombre qu'1 femme sur 5 à des postes de direction et de management dans les jeunes sociétés de la Tech française.