REVUE DE PRESSE - Avril 2021

05/05/2021
Autre

Encore une fois, le mois d'avril aura été marqué par les restrictions sanitaires et l'obligation pour les entreprises de continuer à mettre en place le télétravail pour leurs équipes. 
Le télétravail qui d'ailleurs semble désormais tout à fait accepté et même plébiscité par une majorité de salariés, quite à en devenir un "mode d'organisation standard". C'est en tout cas ce que nous explique un article du Monde. 

Même si le télétravail a le vent en poupe, selon Les Échos les salariés ne souhaitent pas passer en 100% distanciel. Ce qu'ils souhaitent avant tout, c'est trouver un mode d'organisation qui leur permette de lier "télétravail et vie de bureau, sens et flexibilité."

Seulement ça n'est pas aussi simple pour toutes les entreprises de passer au format télétravail.
Si pour certaine la transition digitale s'est faite rapidement, pour d'autres c'est plus compliqué. Mais pas de panique, il existe de nombreuses startups qui sont là pour vous aider à justement mieux gérer ce passage au télétravail, mais aussi à mieux vivre ce télétravail.

On change complètement de sujet à présent, et on va parler data. La data, c'est la donnée, une des ressources les plus importantes stratégiquement pour une entreprise aujourd'hui. Pourtant, il semblerait que seulement 13% des entreprises françaises possèdent les capacités de les analyser et de les utiliser correctement.

L'une des explications avancées pour justifier ce faible pourcentage, ça serait peut être tout simplement qu'en France, l'analyse et l'utilisation des données n'existent que depuis quelques années. Il s'agirait donc plus d'un problème culturel que d'un véritable manque de moyens ou d'outils.

On passe maintenant à des sujets plus positifs. Selon une étude récente du Cereq, les formations à l'entrepreneuriat seraient un véritable levier pour l'insertion professionnelle. Ainsi, que le projet d'entreprise réussisse ou que l'on se réoriente vers le monde de l'entreprise par la suite. Il est toujours bénéfique d'être formé à l'entrepreneuriat.

On continue avec une série de portraits de personnes inspirantes en ces temps moroses. Ils ont moins de 30 ans et font bouger l'entrepreneuriat. Que ça soit par leurs actions, leur profil, leur engagement ou leur personnalité, ces jeunes dirigeants d'entreprises bousculent les codes de l'entrepreneuriat.

Comme être heureux lorsque l'on est chef d'entreprise ? Une vaste question. Lorsqu'on dirige une entreprise, on est très souvent sous pression permanente. Dans ce contexte, difficile de relâcher cette pression et d'être pleinement heureux. C'est pourtant ce que vous conseille Dynamique-Mag.

Enfin, on termine cette revue de presse sur une idée qui prend le contrepied de ce que l'on pense habituellement sur le sujet : et si on était plus créatif dans le bruit ? Habituellement lorsqu'on cherche à créer, on se concentre, et donc on s'isole du bruit et des distractions. Pourtant cet article nous dit tout l'inverse... Il n'y a qu'une manière de le savoir, il faut tester !